EXPLORATION

La Sunshine Coast, Colombie-Britannique

Son métier de photographe amène Callum Snape à parcourir le monde entier. Mais chez lui, au Canada, il y a un endroit où il revient sans cesse.

« La raison pour laquelle j’adore la Sunshine Coast, c’est ce sentiment de solitude. Il n’y a que moi et la nature. »

CALLUM SNAPE, PHOTOGRAPHE DE VOYAGE ET D’AVENTURE

« Guettez les orques », dit Callum Snape en braquant son appareil photo sur les eaux du détroit de Howe, sa veste bien fermée à cause du vent qui souffle fort ce matin. « Il y a toujours une bonne chance de voir des orques, une baleine à bosse ou un phoque. La faune marine abonde dans ces eaux. »

Juste après l’aube, ce photographe de voyage de Vancouver est sur le traversier qui va de Horseshoe Bay et Langdale, le point de départ d’un des plus beaux parcours méconnus de Colombie-Britannique : la Sunshine Coast. Cette route sinueuse d’environ 180 kilomètres épouse le littoral, serpente entre les lacs, traverse des forêts vénérable et des villages de pêcheurs, et laisse entrevoir studios d’artistes et sentiers de randonnée spectaculaires.

« La Sunshine Coast est incroyable parce qu’elle est si proche de Vancouver, dit Callum. Il suffit de prendre ce traversier et, moins d’une heure plus tard, on se retrouve en pleine nature, déconnecté de la vie urbaine. »

Callum a parcouru cet itinéraire une demi-douzaine de fois, pourtant lorsque le traversier approche du débarcadère de Langdale, il se précipite dans son Mazda CX‑30 Turbo, impatient de prendre la route. « J’adore conduire, dit-il, et cette route est unique. Elle est si relaxante. Je suis presque dans un état méditatif lorsque je la parcours, en suivant ses courbes, en m’imprégnant de toutes ces vues sur la forêt et la mer. J’éprouve un sentiment de nostalgie, comme si je me rappelais des vacances en famille. Mais c’est aussi exaltant parce que le trajet est si varié, on ne sait jamais ce qui nous attend au prochain virage. » Le moteur du CX‑30 démarre et Callum descend la rampe d’accès au port. « Vous êtes prêts? » Il sourit en s’engageant sur la Sunshine Coast Highway. « C’est parti! »

La Sunshine Coast Highway | Deux heures | 110 km | Carte Google

Suivez le guide de Callum étape par étape pour écrire votre propre aventure sur la Sunshine Coast. De Vancouver, prenez le traversier de Horseshoe Bay à Langdale, puis cap au sud-ouest vers Gibsons. De là, 25 minutes suffisent pour rejoindre Sechelt, le dernier village de ce parcours sur la Sunshine Coast. Continuez vers le nord-ouest et suivez la côte jusqu’à Halfmoon Bay et tournez à gauche sur Brooks Road pour arriver au parc provincial marin de Smuggler Cove. Ensuite, cap au nord en faisant un détour par Pender Hill, avant de rejoindre la route qui mène au petit village de pêcheurs d’Egmont.

De Gibsons à Sechelt 

En partant de Langdale vers le sud-ouest, on arrive en 10 minutes à Gibsons, une petite ville portuaire réputée pour ses excellentes huîtres et ses fish and chips qui bordent la jetée. « Je fais toujours une pause à la Beachcomber Coffee Company, pour acheter un café ou un bon latte glacé afin de célébrer mon retour sur la Sunshine Coast. »

Il suffit de sortir de Gibsons pour se rendre compte que cette partie de la Colombie-Britannique est unique. Sur le bord de la route, on aperçoit des panneaux indiquant des ateliers d’artistes, peintres ou bijoutiers. La communauté créative de cette région est très soudée et fait beaucoup appel au bois, à la pierre et autres ressources des environs.

Après environ 25 minutes de trajet vers le nord-ouest le long de la côte, on arrive à Sechelt, lieu de résidence d’Artie George au Coast Raven Design Studio. Il s’agit d’un sculpteur indigène de la nation Tsleil-Waututh qui, depuis 36 ans, crée de magnifiques œuvres d’art en cèdre et pin jaune de la région.

De Sechelt à Smuggler’s Cove 

« Sechelt » signifie « terre entre deux eaux » en langue indigène. Il s’agit d’une bande de terre d’un kilomètre où le Sechelt Inlet rencontre l’océan, et c’est la dernière agglomération sur la route de la Sunshine Coast. En continuant vers le nord-ouest, les bâtiments deviennent plus rares et la nature prend le dessus. On traverse des forêts anciennes et, à gauche, on aperçoit la côte et les rocailleuses îles Trail Islands.

Suivez la côte en passant par le joli petit port de Halfmoon Bay et prenez à gauche sur Brooks Rd pour arriver au parc provincial marin de Smuggler Cove. C’est l’une des plus belles randonnées de la région, un aller-retour facile de quatre kilomètres à travers un paysage magnifique et surréaliste. Elle commence par une forêt de cèdres jaunes géants, puis une zone inondée où les cèdres se sont infiltrés dans l’eau, créant une odeur fraîche étonnante. Suivez la promenade en bois qui traverse plusieurs zones lacustres jusqu’à la pointe rocheuse de Smuggler’s Cove.

Cette « crique des contrebandiers » doit son nom à son passé louche de repaire de trafiquants de rhum à l’époque de la prohibition aux États-Unis, mais c’est un endroit fantastique pour se détendre, profiter de la vue sur la baie rocheuse et écouter le murmure du ressac sur le rivage.

De Smuggler’s Cove à Pender Hill 

Piquez vers le nord sur la Sunshine Coast Highway, en direction de Madeira Park. C’est là que la route devient fabuleuse. Elle serpente à travers un paysage vallonné, et décrit des méandres et des courbes que l’on a plaisir à parcourir – la conduite est tellement agréable. Entre Madeira Park et Garden Bay, on passe par des îles, des bras de mer et Gunboat Bay, tous enveloppés d’un brouillard surnaturel.

Prenez à gauche sur Garden Bay Road et suivez-la jusqu’au départ du sentier de Pender Hill. Enfilez vos chaussures de marche et suivez le sentier raide pour une randonnée de 30 minutes, avec une récompense exceptionnelle. Il se termine par une clairière, et soudain, vous vous trouvez au-dessus de la limite des arbres. La vue se dégage, révélant un panorama saisissant de lacs, de collines couvertes de forêts, d’îles et l’océan.

La Sunshine Coast représente un défi pour tout photographe, car la nature y règne en maître et il n’est pas toujours possible d’accéder aux endroits où l’on veut aller, et les arbres cachent souvent le paysage. Pour obtenir les meilleurs clichés, il faut s’employer et, quand on y parvient, c’est d’autant plus gratifiant.

Le Pender Harbour Resort est un endroit idéal pour passer la nuit au bord de l’eau, faire un barbecue sur le rivage et louer un kayak pour explorer la côte.

De Pender Hill à Egmont

Rejoignez la Sunshine Coast Highway, qui serpente dans les terres et traverse l’intérieur boisé de la péninsule avant de longer le vaste Ruby Lake et ses eaux bleu-vert magnifiques.

Plus on avance, plus le paysage devient vert. Des troncs d’arbres aux toits des cabanes, tout est couvert de lichen, ce qui confère une atmosphère féerique. Après le lac, prenez à droite sur Egmont Road et suivez les panneaux indiquant Egmont, un minuscule village de pêcheurs où vous pourrez faire un tour en bateau et prendre un repas savoureux sur la marina.

La région attire les kayakistes parmi les plus téméraires de Colombie-Britannique, car un court trajet en voiture conduit à Skookumchuck Narrows. Deux fois par jour, la marée qui déferle dans l’étroit goulot du Sechelt Inlet, crée un mascaret. L’eau bouillonne et forme des vagues. Un coup d’œil suffit à comprendre qu’en cas de chavirage, on sera en grande difficulté, mais cela n’arrête pas les kayakistes expérimentés. Si ces eaux sont à déconseiller aux non-initiés, on peut s’asseoir sur la plate-forme rocheuse naturelle et observer les kayakistes habiles affronter les eaux vives.

C’est l’endroit idéal pour achever un périple sur la Sunshine Coast, et ses sublimes panoramas sur l’océan et la forêt, son atmosphère vivifiante qui embaume le pin et le sel marin, et où le monde moderne et affairé semble bien loin.

Plaisir de conduire

Les plus belles balades du Canada

Découvrez d’autres balades fantastiques au Canada